Barthe aime me regarder manger. Il s’arrête souvent au milieu du repas pour m’observer en train d’ingurgiter le contenu de mon assiette, à la manière d’une benne broyeuse.