Mais Barthe a « de plus en plus d’aversion pour le corps des femmes qui ont passé vingt ans ». Sauf moi qu’il persiste « désespérément à désirer », alors que j’ai, au Japon, « déjà vingt-trois ans ».