J’ai glané un tas d’informations sur moi, dans ses calepins.

Au milieu de ses états d’âme « romantico-mélancoliques », on trouve par-ci, par-là, mes descriptions physiques décortiquées et une étude presque scientifique de mon caractère.