Le vieux admet que j’ai « un drôle de physique ». Pas classique, mais « étonnant et émouvant ». Il utilise beaucoup ces deux mots pour me décrire.