Barthe ne m’a jamais donné d’argent, avant le séjour nippon. Il a toujours prévu tout ce dont je pouvais avoir besoin et lorsque je désire quelque chose, je lui demande.