Il faisait presque nuit quand on a pénétré dans le Majestic avec notre dégaine décontractée. On donne vraiment l’impression d’être des habitués des palaces.